Une grande partie de l'intérêt de WordPress réside dans son immense catalogue de plugins et extensions. Néanmoins, lorsqu'on débute, la procédure peut sembler peu claire. C'est pourquoi, dans cet article et la vidéo qui l'accompagne, nous allons voir quatre façons d'installer un plugin WordPress.

Deux d'entre elles se font directement via le panneau d'administration de WordPress : vous pouvez soit chercher une extension dans le catalogue, soit en téléverser une au format .zip. La troisième extension utilise FileZilla et le FTP. Enfin, une quatrième (qui n'est pas présentée dans la vidéo) utilise SSH et le terminal de ligne de commande. Voyons tout cela sans attendre, en commençant par le tutoriel vidéo !

1. Installer un plugin WordPress via le panneau d'admin

La solution la plus simple se déroule entièrement sur votre site. Il vous suffit de survoler l'onglet "Extensions" de votre admin, puis de cliquer sur "Ajouter". Cela vous emmène sur cette page, où vous pourrez chercher l'ensemble du catalogue de plugins de wordpress.org. Utilisez simplement le formulaire pour rechercher l'extension de votre choix :

Installer un plugin WordPress depuis l'admin de WordPress

Ensuite, vous n'aurez qu'à cliquer sur "Installer maintenant" sur l'extension de votre choix. Une fois l'installation terminée, cliquez sur "Activer". C'est tout ce qu'il y a à faire. Difficile d'imaginer plus simple !

2. Importer une extension sous forme d'archive .zip

Parfois, vous voulez installer un plugin qui n'est pas disponible sur le catalogue public de wordpress.org. C'est le cas, par exemple, lorsque vous installez un plugin premium, un plugin que vous avez codé vous-même ou une version précédente d'une extension. Voyons comment faire…

Rendez-vous dans "Extensions" et cliquez sur "Ajouter". Ensuite, cliquez sur le bouton "Téléverser une extension".

Importer un plugin WordPress au format .zip

 

Cela vous permet d'afficher un formulaire de téléchargement. Cliquez simplement sur "Parcourir" pour choisir l'archive ZIP contenant votre plugin, puis cliquez sur "Installer maintenant". Une fois le téléchargement et l'installation terminés, il ne vous restera plus qu'à "Activer l'extension" sur la page suivante.

3. Installer une extension WordPress par le FTP (FileZilla)

Enfin, la troisième manière d'installer un plugin WordPress est de le faire en téléchargeant directement les fichiers via un client FTP tel que FileZilla. Une fois que vous avez téléchargé l'extension de votre choix, dézippez-la. Ouvrez votre logiciel FTP et naviguez jusqu'au dossier /votresite/wp-content/plugins/ :

Installer une extension WordPress via un logiciel FTP tel que Filezilla

Voici un aperçu de ce que vous verrez avec votre logiciel FTP. Assurez d'avoir le dossier de votre extension dézippé à gauche, et de vous trouver dans le bon dossier à droite (ici /formationwordpress/wp-content/plugins/) de l'autre. Il ne vous reste plus qu'à faire un clic-droit sur le dossier du plugin, puis de choisir "Envoyer".

Le transfert des fichiers peut prendre un peu de temps, en fonction de la taille du plugin. Une fois que c'est fait, rendez-vous dans l'onglet "Extensions", trouvez votre plugin dans la liste des "Extensions installées" et cliquez sur le lien "Activer" situé sous son nom pour le mettre en marche !

4. Installer un plugin WordPress avec SSH et WP-CLI

En bonus, voici une dernière manière de télécharger et installer un plugin WordPress. Cette fois-ci, c'est la version geek ou "utilisateur avancé", qui passe par le terminal de ligne de commande, SSH et WP-CLI. Si vous utilisez Mac ou Linux, vous trouverez facilement ce terminal. Si vous êtes sous Windows, il vous faudra installer un programme comme Putty. WP-CLI (pour WordPress Command Line Interface) vous permet d'administrer WordPress directement depuis le terminal.

Les informations pour vous connecter via SSH sont les mêmes que celles pour vous connecter au FTP. Il vous suffit de joindre l'utilisateur et l'hôte par un @, comme ceci : [email protected]. Ouvrez le terminal de ligne de commande et exécutez la commande suivante :

Copier le code

Renseignez votre mot de passe et vous devriez pouvoir vous connecter. Une fois que c'est le cas, rendez-vous ensuite dans le dossier des plugins de votre site (vous pouvez faire un petit ls pour vous assurer d'être au bon endroit).

Copier le code

Ici, vous allez télécharger l'archive de l'extension grâce au lien de téléchargement. Par exemple :

Copier le code

Comment trouver ce lien ? Tout simplement en faisant un clic droit puis "Copier le lien" sur son bouton de téléchargement.

Maintenant que vous avez l'archive, vous pouvez la dézipper en exécutant cette commande :

Copier le code

Une fois l'archive dézippée, supprimez le fichier d'archive :

Copier le code

Il ne vous reste plus qu'à activer l'extension en utilisant WP-CLI :

Copier le code

Cette manière de procéder peut paraître compliquée, mais elle permet de gagner du temps ou de pallier à une connexion Internet lente. En effet, lorsque vous procédez ainsi, les serveurs communiquent directement entre eux. Cela peut dépanner si vous devez uploader une archive de 10 Mo alors que votre connexion ne dépasse pas les 28 ko/s !

Bonus : La technique pour rechercher et activer un plugin avec WP-CLI

Si votre plugin est disponible sur le répertoire de WordPress.org, alors il y a une manière encore plus rapide de procéder. Rendez-vous dans le dossier de votre installation de WordPress et commencez par rechercher le plugin, par exemple, Gutenberg :

Copier le code

Par défaut, WP-CLI affiche seulement les dix premiers résultats. Vous pouvez en afficher plus en ajoutant l'option --per-page= à la fin de votre commande. Par exemple :

Copier le code

Dans la liste, notez le slug du plugin que vous souhaitez installer. Ici, il s'agit de gutenberg. Et voici la commande pour installer et activer le plugin :

Copier le code

Je choisis ici volontairement le nouvel éditeur visuel de WordPress… Sachant que beaucoup d'utilisateurs cherchent plutôt à désactiver Gutenberg qu'à l'installer ! Cet exemple montre néanmoins la puissance du terminal de commande : en deux lignes de code, on peut installer et activer un plugin en seulement quelques secondes.

Pour aller plus loin…

Voilà, j'espère que cet article vous aura été utile. Si vous souhaitez en savoir plus sur les plugins WordPress, n'hésitez pas à consulter la partie du blog qui leur est dédiée. Vous pouvez aussi et bien sûr rejoindre ma formation WordPress pour apprendre comment développer un site de A à Z !